© 2010 mosqueeist3

Thessaloniki, Istanbul, Ankara

Vendredi 26 novembre 2010,

Samedi dernier Apostolos nous a concocté un accueil royal à Thessaloniki, enfin une étape de trois jours et deux nuits… Ce qui permet de se reposer un peu, une bronchite s’étant invitée à nos côté depuis Lecce. D’autant qu’Apostolos nous bichonne comme une vraie grand-mère.
Nous découvrons la ville, son université, les vieux quartiers dans les hauteurs ou s’aligne de petites maisons traditionnelles turques, la maison ou est né le célèbre Atatürk, son port et différents endroits que notre hôte affectionne. De bons moments et l’occasion de rencontrer certains de ses amis étudiants vétérinaire comme lui. Le Dimanche nous nous rendons dans un centre culturel indépendant ou ce jour là on sert un repas Afghan, l’ambiance est détendue et agréable.

Lundi soir, du Tahini au miel, des olives et des noix maison dans notre besace nous partons pour Istanbul par le train de nuit. On est loin du standard français, un compartiment pour deux, frigo et lavabo… et surtout une largeur de couchette proche du lit. Si on omet les contrôles de douane on y dort plutôt bien.

Au petit matin nous arrivons à Istanbul, délestés de nos bagages nous déambulons dans le quartier touristique : Eminönü et découvrons le Grand Bazar, le marché aux épices, la Mosquée bleue … Très vite nous préférons nous enfoncer dans les rues adjacentes plus populaires. En fin de journée nous embarquons pour Kadiköy, l’occasion pour nous de mesurer l’immensité de la ville. Nous sommes hébergés par Cécile et Loïc deux français qui vivent à Istanbul depuis plus de deux ans… Ils enseignent le français à des étrangers, avant ils étaient à Bombay et partent bientôt pour tenter une expérience espagnole. Ça fait du bien reparler sa langue. Il faudra revenir à Istanbul car l’étape était furtive et nous aurions prit plaisir à découvrir ses nombreux quartiers.

Jeudi matin, On attrape le bus pour Ankara. Un voyage tout confort relié à Internet. Chris et Dilay sont bien occupés, il travail et elle est en plein dans sa période d’examens… C’est tout de même l’occasion de passer une soirée ensemble avec leur ami Mustafa. Un kebab turc (un vrai) et une découverte culinaire le Künefe, patisserie orientale au fromage fondu… Encore un bien trop courte étape et un départ en trombe au matin, direction Adana toujours en compagnie de notre amie bronchite.

Cette première phase de transit nous laisse le temps d’appréhender les distances, de découvrir les cultures, de côtoyer les langues, simplement  se diriger progressivement vers le Liban.

…………………………………………………………………………………………………………………………………

Last Saturday Apostolos concocted us a royal welcome to Thessaloniki, finally a stage of three days and two nights … What allows to rest a little, a bronchitis having invited itself in our side since Lecce. Apostolos pampers us as a real grandmother.

We discover the city,  university, the old districts in the heights where is a lot of small Turkish traditional houses, the house where  was born the famous Atatürk, its port and various places which our host likes.  Good moments and the opportunity to meet some of his friends veterinary student as him. On Sundays we go in an independent cultural center where this day we serve you an Afghan meal, the atmosphere is relaxed and pleasant.

On Monday evening, homemade  Tahini mix with honey, olives and walnuts in our bag we leave for Istanbul by the night train. We are far from the French standard, a compartment for two, refrigerator and washbasin and especially a width of couchette close to the bed. If we omit the controls of customs we sleep rather well.

In the early hours we arrive to Istanbul, got rid of the ballast of our luggage from us roam in the tourist district: Eminönü and let us discover the Big Bazar, the spices market , the blue Mosque … We quikly prefer to sink into the more popular adjacent streets. At the end of the day we embark for Kadiköy, the opportunity for us to measure the unlimitedness of the city. We are accommodated by Cécile and Loïc two French who live in Istanbul since two years … They teach French to foreigners, before they were in Bombay and soon leave to try a Spanish experience. That makes a good opportunity to speak again our own language. It will be necessary to come back in Istanbul because the stage was furtive and we would have took pleasure to discover its numerous districts.

On Thursday morning, We catch the bus for Ankara. A journey any comfort connected with Internet. Chris and Dilay are occupied, he works and she is in height for her exams … Anyway we have the opportunity to spend an evening together with their friend Mustafa. A Turkish kebab ( a real one) and a culinary discovery Künefe, oriental sweets made with spread cheese…  Again one very too short stage and a departure in whirlwind in the morning, direction Adana always together with our friend bronchitis.

This first phase of transit leaves us the time to feel the distances, to discover the cultures, to be next to the languages, simply to go gradually to Lebanon.

2 Comments

  1. Yvon Lardeux
    Posted 4 décembre 2010 at 5:31 | #

    Salut Alex et Elo
    j’espere que la bronchite vous a abandonnee. Je suis votre periple regulièrement. Je pense qu’on ne vous voit pas assez sur les photos. Et continuez a nous faire voyager ainsi.Ici tout va bien; nous venons d’equiper la grande salle du gaumont en supprimant pur.ement et simplement le 35mm. C’est donc le vrai début de la nouvelle epoque! Bonne route à vous et à bientot Bises
    Yvon

  2. Posted 8 décembre 2010 at 2:02 | #

    Hello Yvon,
    merci pour ton message, Bronchite semble nous abandonner peu à peu…
    De mon coté, je n’ai pas encore trouvé le temps de visiter des cabines en chemin, mais cela viendra…Bises à toute l’équipe.
    Alex

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>