© 2010 PinoManiaci

Pino Maniaci – Telejato

Lundi 08 novembre 2010

Direction Partinico à une trentaine de kilomètres de Palermo pour rencontrer Pino Maniaci. L’homme dirige Telejato en famille, avec les moyens du bords et une énergie débordante. Tous les jours de 14h30 à 16h30 : « le journal télévisé le plus long du monde » met a mal la Mafia. 150 000 personnes des 25 communes de la province de Palerme suivent régulièrement Talejato.

Lettres de menace, voiture incendiée ; Pino nous parle de la lutte, de l’urgence d’informer, mais  il évoque aussi le danger que cet engagement représente pour sa famille. Il s’indigne : comment 5000 mafieux peuvent faire la loi face à 5 000 000 de siciliens ? C’est pour cela qu’ils se bat, il nous parle aussi du silence des média et journalistes italiens qui l’ont poussé à commencer cette lutte de tous les instants.

Dans les locaux, de Telejato, deux petites pièces, ça travail à 200%, les téléphones sonnes, on s’affaire autour des ordinateurs. Il règne une bonne atmosphère et Pino prend le temps de répondre à nos questions, il s’interrompt régulièrement pour régler ceci ou cela mais ne perd pas le nord pour autant.

On aurait bien passé plus de temps avec ce personnage là, découvrir un peu plus son intimité, son trajet, aller faire le marché ensemble … mais dans une semaine nous seront de nouveau sur la route, direction le Liban.

A VOIR >> La Television Più bella del mondo
de la maison franco-italienne Mon Amour Film – 2008

Monday 8th november

Direction to Partinico around thirty kilometers of Palermo to meet Pino Maniaci. The man manages Telejato in family, with the means of edges and an overflowing energy. Every day from 2:30 pm till 4:30 pm : « The longest television news of the world » puts has pain the Mafia. 150 000 persons of 25 municipalities of the province of Palermo follow regularly Talejato.

Letters of threat, burned-out car ; Pino speaks to us about the struggle, about the urgency to inform, but he also evokes the danger which this commitment represents for his family. He gets indignant: how 5000 maffiosos can make the law in front of 5 000 000 of the Sicilian ? It is for it that they fights, he also speaks to us about the silence of italian media and journalists who urged him to begin this constant fight.

In premises, of Telejato, two small rooms, we work 200 %, telephones are ringing, we fuss around computers. We are not rolling in money, we make with the means of the edge. It reigns a good atmosphere and Pino takes time to answer our questions, he breaks off regularly to settle this or that but does not lose the North at all.

We would have spent well more time with this character there, to discover a little more his intimacy, his way, or go to the market together but in a week we will be on the road again, direction Lebanon.

TO SEE >>  La Television Più bella del mondo
From franco-italian Mon Amour Film production – 2008

2 Comments

  1. Matthieu
    Posted 12 novembre 2010 at 10:30 | #

    Ciao,

    Voilà, c’est exactement à eux que je pensais quand vous m’aviez parlé de la Sicile!! Alors, ils sont aussi déterminés et un peu barrés qu’ils en ont l’air? Si vous avez un peu de temps, dites-nous en un peu plus!
    Bonne route et bientôt!
    Bises,

  2. Posted 12 novembre 2010 at 2:42 | #

    On fait ça bientôt… Merci de nous suivre …
    bise

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>