© 2010 Cathédrale de Palerme - Palermo's cathedral

Addio Pizzo Travel tour

Lundi 25 octobre

09h30 Nous retrouvons Edoardo et Chiara devant le teatro Massimo pour une visite de la ville en Ecolapa, sorte de tricycle hybride entre le pousse-pousse et l’Apa.

Ce mode de transport se veut souple (ce qui paraît indispensable quant on a vécu l’expérience du trafic à Palerme…) et écologique (car tracté tantôt par le chauffeur, tantôt par un moteur électrique).

Le circuit d’Addio Pizzo Travel porte à la fois sur les trésors d’architecture et de diversité que recèle Palerme, mais aussi sur les lieux qui ont été le théâtre de l’histoire de la Mafia et de l’anti-Mafia.

Quels sont les liens entre l’église et la mafia ? D’où a été activée la bombe qui massacra le juge Falcone et sa femme ? Quels sont les commerçants qui refuse le système du Pizzo ? Que représente réellement le village de Corleone ? Sont autant de questions posées au fil de ce parcours ; monuments, églises et places de la ville se font les témoins d’une complexe histoire.

Ainsi, au delà du commentaire riche et précis de Chiara, il s’agit de l’énergie et de l’enthousiasme d’Edoardo à nous propulser dans les rues de la ville et à défendre l’idée que la Mafia n’a rien du cliché Hollywoodien : contrairement à ce que bon nombre d’italiens pensent encore, pas de code d’honneur, pas de parrain protecteur, ni de robin des bois, juste un sordide business mené avec une efficacité aussi illégitime que redoutable.

………………………………………………………………………………………………

Monday 25th october

9.30 am we meet Edoardo and Chiara in front of Massimo theatre. We are doing tour of the city with « Ecolapa », kind of big tricycle cart. This way of transporting is flexible and ecological.

Addio Pizzo travel tour shows architectural and cultural tresures of Palermo, but also the important places of mafia and anti-mafia history.

Wich are the links bewteen mafia and religion ? Where the bomb who killed Falcone and his wife been activated ? Wich are the shoppers that refuse or denounce the pizzo system ? What really represent Corleone village ? So many questions asked, necessary to understand this complicated area.

Beyond the rich and precise comment of Chiara, it’s also Edoardo’s energy and enthusiasm to drive us in the streets defending the idea that mafia is really far or the american picture. Contrary to the fact that a lot of Italian still think : no honor code, no protective godfather, no Robin Wood, just an ugly business, really organized so illegitimate as redoubtable.

 

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>