© 2011 comdrive_vanc1

Arrivés avant d’être partis

Dimanche 11 septembre

Après une escale de quelques heures à l’aéroport de Taipei, notre avion a décollé vers minuit le 5 septembre pour atterrir vers 21 h le même jour à Vancouver. Notre organisme à donc vécu 11h dans un avion alors que pour le reste de la planète on a simplement reculé de quelques heures… C’est notre première expérience du « Jet Lag » et il faudra quelques jours pour que notre corps accepte ce paradoxe… Si d’aventure on trouve le moyen de traverser l’océan par voie maritime, on ne s’en privera pas.

Une première nuit dans une guesthouse et nous sommes accueillis chez Geoffrey qui  vit dans un des rares immeubles anciens du centre ville. Nous sommes comme des gosses, à la fois on retrouve un climat, un métissage et une langue familière et en même temps se balader dans les rues de Vancouver c’est un peu comme découvrir le décor des films et des séries qui occupent nos écrans…

Peu après, nous déménageons chez Jen Paches, une amie musicienne qui vit dans une maison ancienne dans le little Italie, c’est ici que nous allons poser nos sacs. Jen part travailler un mois et nous laisse prendre soin de son chat et de son jardin pendant ce temps.

Depuis Palerme en octobre dernier, nous n’avons pas eu beaucoup d’occasion d’avoir un endroit à nous plus de quelque jours, perspective qui nous réjouis d’autant que le climat n’est pas sans rappeler celui de Nantes…

Seule ombre au tableau, nous retrouvons aussi le coût de la vie à la française et le quotidien risque d’être plus monastique qu’en Asie…

Nous nous sentons plus libre, cet avion était la dernière contrainte dans le calendrier de notre voyage, nous pourrons donc aménager comme bon nous semble le reste de notre parcours.

…………………………………………………………………………………………………………………

Sunday, September 11

After a stopover of several hours in Taipei, our plane took off around midnight Sept. 5 to land at 21 pm on the same day in Vancouver. So our body in a plane about 11h while for the rest of the world was just down a few hours … This is our first experience of « Jet Lag » and it will take few days for your body to accept this paradox … If by chance in the future we find a way to cross the ocean by ship, we will definatly do it …

The first night in a guesthouse and we are greeted by Geoffrey who lives in one of the few old buildings in downtown. We are like kids, both found a climate, a mix and a familiar language and yet walk in the streets of Vancouver is like discovering the set of films and series that occupy our screens. ..

Soon after, we moved to Jen Paches place, a musician friend who lives in an old house in Little Italy, this is where we will stay a while. Jen goes to work one month and let us take care of her cat and her garden…

Since Palermo, last October, we have not had much opportunity to have a place for us more than a few days, a prospect that delighted us and the climate remembering Nantes comes like a must.

Only downside, we also find the cost of French life and the everyday life may be more monastic than Asia …

We feel more free now, this aircraft was the last constraint in the timing of our trip, so we can develop as we wish the rest of our journey.

 

 

 

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>