© 2011 viveleroi

Vive le roi – long life to the king

Mardi 30 Août 2011

Nous sommes restés quelques jours à Bangkok, nous avons été accueillit par Oak jeune artiste multimédia qui habite un quartier assez excentré. Un soir coincé dans le célèbre « traffic jam » de la capitale, nous décidons d’aller au cinéma et de laisser passer l’heure de pointe pour découvrir l’ambiance des salles Thaïs. On nous explique qu’en Thaïlande, avant chaque représentation de théâtre ou de cinéma, nous sommes tenu de nous lever pour rendre hommage au roi… et même si cela n’est pas à proprement parlé une obligation, il est très mal venu de rester assis, surtout pour les sujets du royaume… De la même manière la loi sanctionne sévèrement le manque de respect au monarque, des touristes ont déjà goûtés aux geôles Thaïs pour ne pas avoir pris cela au sérieux.

En tant qu’invité, nous nous plions bien évidement au rituel même si au moment venu, le clip de propagande projeté nous met mal à l’aise… Nous avons du mal à surmonter notre appréhension de ce qui, pour nous, tiens du culte de la personnalité, d’autant que la dernière fois que nous l’avons expérimentée c’était en Syrie…

En fait nous découvrons que bon nombre de Thaïlandais affectionnent réellement leur roi, il se distingue surtout par ses actions sociales ou caritatives et la famille royale est au cœur de tout les potins…
Même si il ne gouverne pas, le roi conserve un poids politique très important et son avis est respecté du peuple, ce qui donne aussi lieu à une marchandisation de son image assez étonnante et sans doute très lucrative. Nous apprenons par la suite, que sa fortune personnel serait estimée à 23 milliard d’euros… no coment !

Nous avions initialement prévu de rester sur Bangkok jusqu’au départ de notre avion, mais au vu des tarifs plus qu’abordables du train nous nous sommes décidés pour une petite excursion d’une journée à Ayutthaya, à 80 km au nord, où nous avons pût retrouver quelques temples à l’architecture Khmer qui fait écho avec notre précédente étape….

………………………………………………………………………………………………………………..

Tuesday, August 30, 2011

We stayed few days in Bangkok, we were greeted by Oak, a young multimedia artist who lives in the suburb.

One night, stuck in the famous « traffic jam » of the capital, we decided to go to a movie to miss the rush hour and discover the atmosphere of the Thais theater. We are told that in Thailand before each performance theater and cinema, we must stand up to pay tribute to the king … and even if it is not strictly speaking an obligation, it is inappropriate to sit, especially for kingdom subjects … Similarly the law punishes severely disrespect to the monarch, tourists have already tasted the Thai jail for not taking this seriously.

As a guest, of course we bend the ritual even if  the propaganda on the screen makes us uncomfortable, probably because of the memories of our historys lessons.

We have a little trouble in overcoming our fear of what, for us, like the cult of personality, especially since the last time we experienced was in Syria …

In fact we find that many people are really fond of their king, he is particularly noted for its social or charitable activities and the royal family is at the heart of all the gossip … Even if he does not govern, the king retains an important political weight and its opinion is respected by the people, which also leads to various merchandising of his image somewhat surprising and probably very lucrative. later we learn that his personal fortune is estimated at 23 billion euros … no coment!

We had originally planned to stay in Bangkok until the departure of our plane, but looking at  the very affordable price of the train we decided for a little day trip to Ayutthaya, 80 km to the north, where we find some temples in Khmer architecture that echoes with our previous destination ….

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>