© 2011 miammiam_phnom

Tiny toones à Phnom Penh

Samedi 06 août 2011,

Nous sommes revenus près du marché russe pour loger chez Tashi, une jeune femme sourde qui nous accueille avec une grande gentillesse et tant de bonne humeur. Elle enseigne le langage des signes khmers à des enseignants cambodgiens et vient tout juste d’achever un dictionnaire anglais-khmers en langue des signes. On se rend compte qu’on ne sait pas grand chose sur le sujet et on l’écoute avec plaisir nous expliquer que chaque pays à son propres langage des signes et qu’ils sont parfois très différents, par exemple le langage des signes américains est plus proche du français que de l’anglais. La grammaire elle même peut différée  significativement de la langue parlée du même pays.

Jeudi nous nous sommes rendu au centre Tiny Toones dans le quartier de Boeung Trabek, une association cambodgienne qui utilise le hip-hop, la danse et l’art contemporain pour éduquer enfants et adolescents. Nous y avons rencontré Romi qui est australienne et accompagne le projet durant deux ans. Outre l’art et le hip-hop il y est aussi enseigné l’anglais, le khmer, l’informatique… Environ 3000 enfants participent chaque année aux activités du cente.

Rendez-vous est prit en fin de mois quand nous reviendrons à Phnom Penh, l’occasion de suivre les activités quotidienne, de rencontrer l’équipe et « KK » le fondateur. L’ambiance du lieu est convivial et nous laisse une belle première impression, les enfants sont tout excités et le grand Alex les impressionne, une petit bout voudrait lui sauter dans les bras…

Pour l’heure nous partons pour le sud en bord de mer à Sihanoukville

……………………………………………………………………………………………………….

Saturday, August 6, 2011,

We came back close to the Russian market to stay with Tashi, a young deaf woman who welcomed us with great kindness. She teaches sign language to Khmer Cambodian teachers and has just completed an English-Khmer sign language dictionnary. We realize we do not know much about the subject and we listen with pleasure when she explain that each country has its own sign language and they are sometimes very different, such as American Sign Language is closer to French than English. The grammar itself can be delayed significantly from the language of the country.

Thursday we went to Tiny Toones center in the district of Boeung Trabek, a Cambodian organization that uses hip-hop, breakdance and contemporary art to educate children and teenagers. We met Romi, she is Australian and accompanies the project for two years. In addition to art and hip-hop there is also taught English, Khmer, computer … Approximately 3,000 children participate each year in those activities.

Appointment is assumed end of the month when we return to Phnom Penh, the opportunity to follow the daily activities, meet the team and « KK » the founder. The atmosphere of the place is friendly and gives us a good first impression, the children are excited and impressed how tall is Alex, a little girl he would jump into his arms …

For now we leave for the south at the seaside in Sihanoukville.

 

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>