© 2011 toulsleng_phnom

Tuol Sleng – La colline empoisonnée – Poisoned hill

mercredi 02 août 2011,

Après quelques jours en compagnie de Maria et de Ronan, sympathique écrivain Irlandais, nous avons migré de l’autre côté du Mekong chez Eric, américain qui travaille pour une ONG et accueille nombre de voyageurs dans les cinq étages de sa maison… Cette traversée de la ville en Tuk Tuk est l’occasion de découvrir quelques uns des temples et palais à l’architecture si particulière.

Intrigué par l’histoire récente du pays, nous nous sommes rendus au musée du génocide. Il s’agit du camp S-21 ou Tuol Sleng (Colline empoisonnée), ancien lycée, où plus de 17000 personnes ont été torturées et tuées durant le régime des Khmers Rouges. Le site comporte trois bâtiment dont la plupart des cellules et autres salles de tortures ont été gardées en l’état avec sur les mur des photos des dernières victimes trouvées encore gisantes sur des sommiers métalliques. Dans d’autres salles, de grand panneaux réunissent des centaines de portraits de personnes ayant transités par ce camp : fonctionnaires, intellectuels, artistes… ou parfois des gens dont le seul tort était de porter des lunettes, signe d’instruction pour les Khmers Rouge.

On y trouve aussi des représentations des différentes techniques de tortures, la potence à laquelle les prisonniers étaient suspendus tête en bas, de longues barres de métal servant à attacher jusqu’à dix prisonniers par les pieds, une étrange baignoire comprenant des fers dans la partie basse. Tous ces instruments aux fonctions inhumaines et la déambulation dans l’alignement de cellules grossièrement fabriquées en bois ou en brique dans les anciennes salles de classes finissent de nous écœurer. Seules sept personnes ont survécus au camp S-21…

……………………………………………………………………………………………………

Wednesday, August 2, 2011,

After a few days with Maria and Ronan, friendly Irish writer, we moved across the Mekong at Eric’s place, who works for an American NGO and hosts number of travelers in his five floors house … This crossing of the city by Tuk Tuk is good opportunity to discover some of the temples and palaces and their architecture.

Intrigued by the country’s recent history, we visited the museum of the genocide. This camp S-21 or Tuol Sleng (poisoned hill), a former high school, where more than 17,000 people were tortured and killed during the Khmer Rouge regime. The site has three buildings, most of it cells and torture chambers were kept in the state it had been found. On the wall pictures of the last victims still found prostrated on spring mattresses. In other rooms, large panels showing hundreds of portraits of people who passed through the camp : officials, intellectuals, artists … or sometimes people whose only crime was wearing glasses, a sign of instruction for the Khmer Rouge.

There are also representations of the various tortures, the gibbet on which prisoners were hung upside down, long metal bars used to attach up to ten prisoners by the feet, a strange bath containing iron in it lower part. All those instruments to function inhuman and our ambulation in the alignment of cells roughly made ​​of wood or brick in the old classrooms finish to disgust us. Only seven people survived the camp S-21 …

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>