© 2011 Street_phnomP2

de la Corée du sud au Cambodge / from South Korea to Cambodia

Samedi 30 juillet 2011,

Nous avons quitté l’ile de Geoje pour rejoindre Seoul pour quelques jours avant de nous envoler pour le Cambodge… Adeline une amie d’Alexandre que nous avions croisée, nous héberge pour le week-end. On échange sur de nombreux sujets et nous apprécions ces derniers moments avant de reprendre la route.

Pas mécontents de partir car la Corée du sud est assez chère… On aurait bien continuer par voix terrestre enfin bateau puis train… via la Chine et le Laos, mais nous avions eu peur des formalités pour les visas avec la Chine. En rencontrant d’autres personnes sur notre chemin, on se rend compte que comme bon nombre de choses ce n’est pas si compliqué. Une prochaine fois !

Mardi 26 nous partons de Seoul à midi, une halte à Shanghai, nous devons changer d’aéroport ce qui nous vaut un gros tampon chinois d’une page sur notre passeport. Nous avons à peine 6h00 devant nous donc pas le temps de se risquer à visiter. C’est un passage abstrait en territoires Chinois.

22h40, nous arrivons à Phnom Penh, il pleut et il fait chaud. Nous avons prit une chambre en auberge pour cette première nuit car nous arrivons tard. Au réveil on retrouve Maria, notre hôte pour les 3 jours à venir, elle est slovaque et volontaire ici. En très peu de temps l’atmosphère nous séduit, les gens sont incroyablement souriants. A notre grande surprise il fait moins lourd qu’en Corée il y a toujours un peu d’air… peut-être grâce au Mekong.

Les tuk tuk, les temples, les marchés aux milles couleurs… on se sent bien ici. Par contre nous ne serons pas de grand amateurs de clubs de nuit, où l’on croise de belles jeunes filles très provocantes, bien souvent accompagnées d’un blanc avoisinant la cinquantaine. C’est pas comme si on ne savait pas, mais c’est un peu glauque quand même.

La vie est bon marché et on mange bien, côté projet on glane des informations, on avance. C’est pas facile de trouver des projets locaux avec le nombre d’ONG qu’on trouve ici , parfois difficile de faire le tri.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Saturday, July 30, 2011,

We left Geoje island to get to Seoul for few days before flying to Cambodia … Adeline a friend of Alexander that we met here hosts us for the weekend. We exchange on many topics and we appreciate those last moments before to get back on track.

Not unhappy to leave because South Korea is quite expensive … We would have like to continue by boat and then finally ground with train … through China and Laos, but we were afraid of the paperwork for chinese visas By meeting other people on our way, we realize that like many things it’s not that complicated. Next time!

Tuesday 26, we start from Seoul at noon, stop in Shanghai, we have to change airport which gives us a big Chinese stamp of a page on our passport. We just have 6 hours before next plane, not enough time to venture to visit. It is  an abstract way in Chinese territory.

10:40 p.m., we arrive at Phnom Penh, it rains and it’s hot. We took a room in a guesthouse for the first night because we arrive late. next days we meet Maria, our host for the next three days, she is Slovak and volunteer here. In a very short time the atmosphere seduces us, people are incredibly cheerful. To our surprise weather is less heavy than in Korea there is always some air … Perhaps thanks to Mekong.

The tuk tuk, temples, colorfull markets  … we feel good here. We will not be big fans of night clubs, where we meet some nice girls very provocative, often accompanied by a nearby fifties white man. It’s not like we did not know, but it’s a little creepy anyway.

Life is cheap and food is delicious, we are looking for projects… it’s going. It is not easy to find local projects with the number of NGOs that are here, sometimes difficult to sort out something.

One Comment

  1. evelyne
    Posted 1 août 2011 at 7:31 | #

    Le Cambodge semble assez semblable que la Thaïlande. Mêmes impressions, même sentiments, même gentillesse de la population. Très bon séjour à vous.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>