© 2011 nanai

retour en Russie – back in Russia

Mardi 07 juin 2011,

Lundi 30 mai nous devions partir par le bus de 7h30 pour Ulan Ude… Après 7 mois de parcour sans faute, voilà c’est fait : premier bus râté et une journée de plus à Oulan Bator… Effet domino oblige nous loupons aussi notre train pour Tchita le jour suivant et devons opter pour un train direct Ulan Ude – Khabarovsk, soit notre plus long transit ferroviaire de 53 heures.

Ce long trajet nous permet de sympathiser un peu plus avec les autres voyageurs ce qui s’avère agréable,  améliore nos connaissances en Russe et nous offre quelques franches rigolades. On a malencontreusement la place à côté de la porte des toilettes, pour info les places 37 et 38 sont à proscrire si vous envisagez de voyager en « Platzkart » et de dormir sereinement.

Nous arrivons à Khabarovsk vendredi soir bien fatigués, Masha une amie de Tania du Knam théâtre nous attend sur le quai avec son ami Sasha. Soirée repos à la maison et la joie de retrouver les pelmenies et une bonne salade après un mois en Mongolie.

Le lendemain excursion à Sikachi-Alan un village Nanaï, après le bus d’une heure il reste 9 km pour rejoindre l’endroit… Sasha en botaniste atentionné nous fait goûter des plantes qu’il glane sur le chemin. Le temps est un peu couvert, mais le lieu est assez magique, nous découvrons d’étonnantes petroglyphes, qu’une petite fille nous montre en nous expliquant « ceci est un bon chaman, celui-ci un mauvais chaman… »

Sasha qui a grandi dans un village Nanaï nous explique que ces inscriptions sont plus ancienne que les pyramides d’Egypte. Il faudra trouver plus d’information sur ce sujet mais a priori la ressource internet est assez limitée. Il a apporté avec lui un livre en Russe avec des images et quelques explications en anglais.

C’est un peuple animistes et chamanistes qui vit principalement de la pêche en été et de la chasse en hiver, les vêtements traditionnels sont en peau de poisson. Aujourd’hui il sont environ 12000 en sibérie principalement dans la région de Khabarovsk autour du fleuve amour, en 1980 55% d’entre eux connaissaient la langue nanaï.

Au retour c’est un bus de l’armée qui nous fait rejoindre la grande route, le soir chez Masha soirée blinis (en français soirée crêpes) entre amis. Le week end s’achève calmement, on visite un peu Khabarovsk et lundi départ pour Komsomolsk sur Amour… destination tant attendue. L’Equipe du Knam a manqué son avion, nous arrivons donc sans eux, Vova le technicien nous ouvre les portes du théâtre… Ce soir tout le monde sera là.

………………………………………………………………………………………………………….

Tuesday, June 7, 2011,

Monday, May 30 we had to leave by bus at 7.30 to Ulan Ude … After 7 months of faultless, that’s done: first missed bus, another day in Ulaanbaatar … Domino effect makes us miss the next train to Chita and have to opt for a direct train Ulan Ude – Khabarovsk,  our longest rail transit : 53 hours.

This long journey allows us to sympathize a little with other travelers what is pleasant, improves our understanding of Russian and offers some good laughs. It was unfortunately the place beside the bathroom door, for your information places 37 and 38 are not recommended if you plan to travel « Platzkart » and sleep peacefully.

We arrived in Khabarovsk on Friday night very tired, Masha, Tania’s friend is waiting for us on the dock with her friend Sasha. Rest evening at home and the joy of finding the pelmeni and a good salad after a month in Mongolia.

The next day, trip to Sikachi-Alan a Nanai village, after an hour bus there is 9 km to reach the place … Sasha as aware botanist  make us test some plants he gleaned on the rway. The weather is slightly overcast, but the place is quite magical, we discover some amazing petroglyphs, a little girl shows us explaining « this is a good shaman, this is bad shaman … »

Sasha grew up in a Nanai village and explains that those inscriptions are older than the  egyptian pyramids. We need to find more information on this subject but the web resource is pretty limited. He brought with him a book in Russian with pictures and some english explanations.

It is an animistic and shamanistic people who live mainly from fishing in summer and hunting in winter, the traditionnal clothes are made from fish skin. Today there are about 12,000 nanais in Russia mostly in Siberia in the Khabarovsk region around the Amur River, in 1980 55% of them knew Nanai language.

Return is an army bus that makes us reach the main road, in the evening at Masha’s place it’s blini party (crepes in French evening) with friends. The weekend ended quietly, visiting a bit Khabarovsk and on monday departure to Komsomolsk  on Amur  … so expected destination. The Knam theater team missed the plane from Moscow, we therefore arrive without them, Vova the technician opens the doors of the theater … Tonight everyone will be there.

One Comment

  1. Vero
    Posted 26 juin 2011 at 4:56 | #

    Petite recherche rapido: les petroglyphes de Sikachi-Alan dateraient du néolithique ( environ 8500 avant notre ère) donc bien avant les premières pyramides (environ 2700 avant notre ère)! Je vous passe les détails sur la technique d’élaboration de ces petroglyphes…

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>