© 2011 iarmag_ub8

Jarmag – Ger district

Mardi 17 mai 2011,

Jeudi 12, Nous avons rendez-vous avec Colin à 18h00 devant le « State departement store » point central de la ville. Il faut maintenant prendre le bus pour rejoindre Jarmag, quartier de yourtes à 10km au sud. Il faut compter 20 bonnes minutes pour s’y rendre et le bus est souvent bondé. Certains jours il n’est même plus necessaire de se tenir, on y est si serré que nous ne formons plus qu’un seul bloc, tanguant au rythme de la conduite effrenée du chauffeur.

Il fait grand soleil, à notre droite s’étend Jarmag, immense juxstaposition de yourtes et de petites maisons séparées par des palissades en bois peint. A notre gauche, un grand parc naturel à perte de vue. On se dirige vers la maison de Chris chez qui Colin est volontaire depuis deux mois. Nous logerons dans la yourte située sur le terrain.

Chris est anglais et vit en Mongolie depuis 8 ans avec sa femme et leur deux enfants. Il a monté une compagnie spécialisée dans les sports et récréations de plein air. Parallèlement, il a créé une association qui a pour but d’offrir  l’accès à ces activités aux enfants démunis et de former des moniteurs locaux. Colin est un jeune vidéaste amateur de sport extême, il va réaliser des supports promotionnels pour l’association et collabore sur différents projets au fil de ses rencontres.

On reste 3 jours, l’occasion de découvrir la vie dans ces quartiers où des milliers de personnes vivent. Entre vie nomade et vie urbaine,  les yourtes deviennent petit à petit de petites maisons. Les rues sont en terres et il n’y pas d’eau courante on se ravitaille à l’un des points d’eau et pour la douche  on se rend dans une petite batisse moyennant 1200 tugrik (70cts). On chauffe non plus à l’argal (bouse) mais au charbon ce qui pose de sérieux problèmes de pollution en hiver. Il y a de nombreux petits commerces ou l’on trouve le necessaire à la vie courante. Quand on arpente les chemins, les enfants sont souvent intrigués et nous saluent timidement. Ca fait du bien de s’extraire du centre ville, et la saison avançant on ne souffre pas trop du cru au reveil dans la yourte.

Lundi nous passons par l’Alliance Française où nous croisons Amandine et William d’histoires recyclables, ils effectuent un long voyage du Laos à la France avec pour thèmes, l’eau, le recyclage et la bio-diversité. Ils ont passé six mois à Oulan Bator et nous donnent de nombreux contacts. Ils nous parlent longuement de l’UMMRL « United Movement of Mongolian Rivers and Lakes », mouvement qui les a paticulièrement touché et auquel ils ont consacré un article : « guerriers ecolos ».

…………………………………………………………………………………….

Tuesday, May 17, 2011,

Thursday 12, appointment with Colin at 18:00 infront of the « State department store » central point of the city. We must now take the bus to Jarmag, yurts district 10km south. It takes a good 20 minutes to get there and the bus is often crowded. Some days it is even not  necessary to hold anything, there is so tight that we form a single block, rocking to the rhythm of unrestrained driving. 

Great sun ! on our right extends Jarmag, huge jamount of yurts and small houses separated by wooden painted fences. To our left, a large nature park out of sight. We are heading towards the house of Chris where Colin is voluntary since two months. We will be staying in the yurt.

Chris is English and lives in Mongolia with 8 years with his wife and their two children. He set up a company specialized in sports and outdoor. Meanwhile, he created an association which aims to provide access to those activities to underprivileged children and to train local monitors. Colin is a young video maker who likes extreme sports, he will produce promotional materials for the association and work on various personal projects with other peoples.

We stay 3 days, the opportunity to experience life in these neighborhoods, where thousands of people live. Between nomadic and urban life, the yurts are becoming gradually small houses. The streets are unpaved and there is no running water refuel at one of the waterholes and for shower we go to a small building in exchange of 1$. Nor is heated to argal (dung), but with coal which create serious pollution problems in winter. There are many small shops where you can find the necessary life stuff. When we walk aroung, children are often curious and timidly greet us. It feels good to get away from downtown, and the season advancing we do not suffer too much from the cold waking up in the yurt. 

Monday we go through the French Alliance, where we meet Amandine and William from « Histoires recyclables« , they are doing a long journey from Laos to France with the topic of : water, recycling and bio-diversity. They already spent six months in Ulan Bator and give us many contacts. They talk at length about the UMMRL « Mongolian United Movement of Rivers and Lakes » they were particulary touched by this movement, you can see an interesting article on dissident voice !

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>