© 2011 baikal12

Irkutsk Иркутск

Mardi 03 mai 2011,

Nous sommes à Irkutsk depuis une semaine en attendant nos visas pour la Mongolie. 40€ pour 4 jours ouvrés, 60€ pour 2 jours et enfin 80€ pour le jour même. Le consulat est fermé le mercredi et comme nous arrivons mardi soir… il faut donc attendre le jeudi.

Les deux premiers jours nous sommes accueillis par Ilya et ses parents en périphérie de la ville, on visite le centre, une fois de plus charmés par les maisons en bois, collorées, ornées… au consulat, nous croisons un couple de français qui partent pour la Mongolie, ça faisait un bout de temps. On se dit qu’avec le printemps et l’été ça va devenir de plus en plus fréquent de croiser d’autres touristes et backpackers…

Le jeudi nous déménageons chez Yana pour deux jours aussi, elle est super occupée par son boulot et autre activité un vrai courant d’air. Elle travaille à l’université avec les étudiants chinois et fait des traductions, on passe pas beaucoup de temps ensemble mais elle dégage une énergie positive bien plaisante. Vendredi matin, déception l’hiver est de retour, plus de 30 cm de neige, du vent, une ambiance tempête… on commence à s’enrhumer. Le soir, Yana nous présente ses amis, l’occasion de se causer un peu plus… ça joue, ça papote… ambiance conviviale et bon enfant.

Le samedi, dernière étape à Irkutsk pour quatre jours, chez Syd et son collocataire dans un petit appartement d’étudiant. On promène, on assiste à un concert dans lequel notre hôte joue, son groupe est assez prometteur, mais trois longues heures à écouter les autres groupes qui sont d’un niveau très médiocre…  Syd est Bouriates, on irait bien voir ses parents dans la campagne à l’ouest, mais il ne peut pas les joindre depuis la neige de vendredi il n’y a plus d’électricité …

Du coup on opte pour une journée à Lystvianka au bord du lac Baïkal, c’est pas le temps idéal mais nous sommes chanceux le lac n’est plus gelé et il ne fait pas si froid. Ca vaut le détour même si ça aurait été bien de pouvoir visiter des parties plus reculées ou sauvages… On en profite pour tester l’Omoul, poisson typique du coin et c’est un régal… il se déguste salé ou frais. On agrandit aussi notre collection de maisons en bois en parcourant les petites rue du bourg.

Demain en soirée nous partons pour Oulan-Bator … une trentaine d’heures sur la route…

………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Tuesday, May 3, 2011,

We are in Irkutsk for a week until we get our visas to Mongolia. € 40 for 4 working days, 60 € for 2 days and then € 80 for the same day. The Consulate is closed on Wednesday and as we arrived Tuesday night … we must wait Thursday.

The first two days we were greeted by Ilya and his parents on the outskirts of the city, we visit the center, once again charmed by the wooden houses, colorfull, decorated …  In the mongolian consulate, we meet a French couple who leave for Mongolia, it’s been a while. We know that with the spring and summer it will become increasingly common to encounter other tourists and backpackers …

On Thursday we moved in for two days at Yana, she is really busy with her job and other activities a real dghost…. She works at university with Chinese students and as interpret, we don’t spend much time together but she exudes a very pleasant positive energy. Friday morning, disappointment winter is back, more than 30 cm of snow, wind, stormy weather … we begin to catch cold. In the evening, Yana introduces her friends, the opportunity to talk a little more … people are playing, chatting … convivial and friendly ambiant.

On Saturday, the last stop for four days in Irkutsk, to Syd and his roommate in a small student flat. We walk around,  attended a concert where pur host is playing, his group is quite promising, but three long hours listening to other groups that are kind of bad … Syd is Buryat, it would be great to visit  his parents in the countryside, but he can not reach them since Friday’s snow there’s no electricity in this region…

So we decide for a day in Lystvianka on the Baikal lake, it is not the ideal time but we are lucky the lake is not frozen and it is not so cold. It’s worth a visit even if it would have been nice to visit more remote and wild part … We take the opportunity to test Oumul, typical fish from this region … It is eaten fresh or salted. We also expanded our collection of wooden houses by browsing through the small streets of the town.

Tomorrow evening we leave to Ulaanbaatar … more than thirty hours on the road …

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>